Point d’étape sur la reprise d’Alteo :


Comme les médias s’en sont largement fait les échos, le tribunal de commerce a validé la
reprise d’Alteo par UMS groupe financier sino-guinéen.
BBAE a accueilli cette information avec réserve et circonspection.
Nous espérons qu’UMS tienne vraiment parole tant sur le délai d’abandon dans les 18 mois
du procédé Bayer que sur le nombre limité des licenciements. (procédé Bayer : traitement à partir
de la bauxite générant les boues rouges stockées à Mange Garri )


En ce qui concerne la dépollution, nous sommes dubitatifs, voire pessimistes quant au
transfert de responsabilités et au financement de la réhabilitation du site. La seule donnée officielle
de garantie financière (aux environs de 7 M€) ne précise ni le périmètre d’application, ni la forme de
cette garantie. La protection des eaux souterraines n'a jamais été évoquée alors que le problème est
beaucoup plus complexe que celui de poussières. Que deviennent les 200.000 m3 d'eau de pluie
tombant annuellement sur Mange-Garri ? Le bilan hydrique, demandé par les arrêtés préfectoraux
de 2015, 2016 et 2020 n'a jamais été réalisé, sans entraîner de réaction des services de l'État.


La garantie financière n’est pas à la hauteur des besoins réels. Elle n’a jamais été évaluée
officiellement malgré nos demandes répétées. Les différentes estimations que nous avons recueillies
oscillent entre 100 et à 200 M€ !


A ce jour le projet du repreneur ne divulgue aucune mesure spécifique à la réhabilitation du
site de Mange-Garri.


Perspectives


Soyez assurés que nous ne lâchons rien, tant dans notre participation aux commissions de
suivi de site que par l’élaboration des dossiers techniques ainsi que les courriers aux différents
acteurs de l’environnement.


Nous notons avec satisfaction, la reprise dans la communication municipale de BBA, des
argumentations basées sur les travaux de Bouc-Bel-Air-Environnement. Nous serons attentifs aux
propositions concrètes des projets municipaux post électoraux.


Nous vous informons que l’action de notre association s’élargit aux nuisances générées par
l'usine Lafarge, qui inquiètent de plus en plus de Boucains qui nous ont contactés et que BBAE vient

d’adhérer à France Nature Environnement 13 (FNE13).


Mais ne nous laissons pas anesthésier par la communication officielle et par la presse, la
reprise d'Alteo par UMS ne signifie pas la fin des menaces sur l'environnement.


Restons vigilants et réactifs
face aux industriels

et aux complaisances des services publics.

Pour le Conseil d’administration,
le Président de BBAE, Philippe Villemin

Signez la petition contre les boues rouges

Plusieurs associations de BBA se sont unies pour diffuser cette pétition.

Faites tourner largement ...

Screen Shot 2020-10-16 at 5.00.14 PM.png

Lettre ouverte à l’attention de Monsieur le Préfet des Bouches du Rhône 14 janvier 2020

Cette lettre ouverte a pour objet:

- La problématique de la décharge de Mange-Garri dans le cadre du redressement judiciaire d'Altéo (Gardanne et Holding).

- La liste des travaux à réaliser conformément aux arrêtés préfectoraux afin que la Société Alteo puisse se conformer aux décisions de justice et aux réglementations en vigueur.

- Quelques remarques pour faire suite à la CSS plénière Altéo du 6 décembre 2019

Message du collectif BASTA pollutions:

Vous avez probablement suivi, dans les médias, les informations délivrées par les canaux officiels concernant les projets de restructuration des 4 dernières centrales électriques françaises dont le groupe 5 de Gardanne (le groupe 4 étant converti « biomasse » n'est toujours pas opérationnel après 3 ans d'essais !)

 

Le projet le plus exposé est celui de la CGT qui est l'organisation d'une survie masquée du charbon, cautionnée  par de la méthanisation des ordures ménagères les plus humides et la "pyrogazeification" du reste, ajouté à des déchets industriels, et de boues de stations d'épuration.

Ce projet cache une filière complète d’ordures ménagères, génératrice de trafics routiers importants, d'odeurs, de présence de mouches, filière complétée par trois co-incinérateurs  avec leur cortège de poussières fines nocives et de dioxines, sans compter les déchets ultimes, extrêmement pollués.

 

Nous venons de constituer le collectif "Basta pollutions" pour alerter les habitants des communes menacées (dans un rayon d’au moins 10 Km) et la diffusion du tract ci-joint est sa première action.

 

Vous vous sentirez certainement concernés par ce risque de nouvelles nuisances dans notre secteur déjà bien servi !

Nous vous proposons, dans un premier temps de nous rejoindre  en adhérant à une de nos associations (noms, localisations et adresses mail au verso du tract).

 

Si vous en avez la possibilité, il serait sympa de mentionner dans votre mail votre intention de participer activement à nos actions et/ou de nous aider financièrement par un don qui nous permettra de régler les frais inhérents à toute association et probablement à financer de futures actions.

 

 

 

BBAE soutient Le Collectif Basta pollutions !

​​Enquête publique sur les dangers et inconvénients de l'usine Alteo et son stockage à mange garri.

NOUS AVONS OFFICIELLEMENT LA PAROLE C'EST MAINTENANT OU JAMAIS !!!

Le jugement du Tribunal administratif de Marseille de juillet 2018, confirmé en cour d'appel, vous donne officiellement la parole en obligeant la préfecture à (re)faire une enquête publique sur les dangers et inconvénients de l'usine Alteo et son stockage à mange garri.

Voici l'adresse mail pour participer :

pref-ep-alteoetudedimpact@bouches-du-rhone.gouv.fr

Vous avez jusqu'au 7 juin pour dire votre opposition au stockage des boues rouges en mettant en copie, si vous le souhaitez, l'asso bouc.environnement@gmail.com afin que nous puissions vérifier que votre avis a bien été pris en compte.

​​LETTRE A Mme VASSAL, PRESIDENTE D'AIX-MARSEILLE METROPOLE

Vous trouverez ci-joint le courrier que nous souhaitons voir envoyer à Mrs Vassal par le plus grand nombre d'entre-vous.

 

Par cet envoi massif nous souhaitons sensibiliser Madame la Présidente d'Aix-Marseille Métropole sur la forte implications des citoyens face aux agissements d'Altéo.

​​MOBILISATION & MARCHE CONTRE LES BOUES ROUGES

Dimanche 17 Mars 2019

 

Dimanche matin par une belle matinée, Bouc Bel Air Environnement, ZEA et les parents d’élèves de l’AIPEC  (école de Virginie Dedieu et du collège Brassens et de AIPEP (écoles de Pins) ont réuni plus de 600 personnes devant l’école de la Bergerie (de source policière). Chacun a pris la parole pour exprimer son raz le bol des boues rouges et la volonté que la décharge ferme en 2021. Puis, nous avons pris les chemins (2 km) vers Mange Garri jusqu’au bassin 7 où sont collectées les eaux fortement basiques chargées en sédiments d’un rouge inquiétant. Là, une présence policière importante nous attendait. Tout s’est déroulé dans une ambiance bon enfant faisant dire à des gendarmes « on voudrait bien que les manif se passent toutes comme cela » ! Beaucoup de Boucains ont découvert ce qui est caché, entraînant une prise de conscience salutaire sur cette décharges situé à moins de 20mn à pied de l’école !!! Une quinzaine de journalistes de la presse écrite, parlé ou audiovisuelle avaient fait pour couvrir l’événement.       

                                                                   

Merci à tous ceux qui sont venu ce matin pour dire non aux Boues Rouges.                            

Contactez-nous :

Tel: 06 27 57 80 03

Email: bouc.environnement@gmail.com
 

Suivez-nous sur Facebook

© 2019 Bouc Bel Air Environnement - inabidesign