De quoi s'agit-il?

 

 

En 2018, le gouvernement actuel a consenti à l’usine Lafarge de la Malle une dérogation aux valeurs limites d’émissions (notamment de poussières et de dioxyde de soufre).

L'association Bouc Bel Air environnement, les Maires de Bouc Bel Air, Cabriès-Calas, Simiane-Collongue, les associations de parents d’élèves, des représentants d’établissement scolaire, des habitants, commerçants, le directeur de Decathlon Village… dénoncent des nuisances régulièrement perceptibles et s’inquiètent légitimement de leur incidence sur la qualité de l'air.


Cette inquiétude vient aussi du fait que la cimenterie incinère des matières et déchets potentiellement dangereux dont la toxicité interroge, sachant qu'en 2019, la DREAL** (Direction régionale de l’environnement) a relevé plusieurs écarts à la réglementation de la cimenterie Lafarge La malle :
« L’exploitant ne fait pas réaliser de mesures sur l’impact de ses activités sur l’air ambiant (surveillance de la qualité de l’air) »
« Le contrôle de la radioactivité sur les (…) (déchets) n’est pas réalisé »


Inquiète de l’impact des nuisances sur la santé des populations et particulièrement sur celle des enfants, l'association Bouc Bel Air environnement a entrepris plusieurs actions auprès des municipalités environnantes et de l'Etat.

Notamment:

-L'obtention de l'engagement des maires de Bouc Bel Air, Cabriès-Calas et de Simiane Collongue de mettre tout en œuvre pour dénoncer la dérogation de l'Etat qui autorise la cimenterie à ne pas respecter les valeurs limites d'émissions de poussières et de dioxyde de soufre .

-L'obtention de l'engagement des maires de Bouc Bel Air, Cabriès-Calas et de Simiane Collongue à demander la création d'une station de contrôle de la qualité de l'air permanente 

-Plusieurs courriers aux représentants de l'Etat

-La sensibilisation des populations par voie de presse et supports de communication.

Pour en savoir plus, consultez la revue de presse en cliquant-ici

Que pouvez vous faire en tant que citoyen, association ou entreprise?

-Rejoindre Bouc Bel Air environnement en adhérant à notre association

-Relayer les communications sur le sujet auprès de votre entourage

-Ecrire au préfet en déposant "une plainte environnementale"

Courrier type, téléchargeable-ici

Contactez-nous :

Tel: 06 27 57 80 03

Email: bouc.environnement@gmail.com
 

Suivez-nous sur Facebook

© 2019 Bouc Bel Air Environnement - inabidesign